Accélérer l’enfouissement des réseaux électriques aériens avec les collectivités

Il y a 7 mois 476

Les tempêtes se succèdent, s’intensifient et mettent à mal la distribution publique d’électricité. La FNCCR rappelle l’engagement des collectivités locales, propriétaires des réseaux basse et moyenne tension, aux côtés des gestionnaires de réseaux, pour financer et accélérer les travaux d’enfouissement des lignes.


Sécuriser et moderniser les lignes électriques

Les autorités organisatrices de la distribution d’énergie (AODE), soit des syndicats d’énergie – Territoire d’énergie – ou des métropoles, confient l’entretien et le développement des réseaux électriques basse et moyenne tension à Enedis ou à des entreprises locales de distribution (ELD). Propriétaires des réseaux, les AODE prennent également en charge des travaux de renforcement, d’extension et de dissimulation des lignes aériennes. Sur ce dernier point, les tempêtes subies cet automne sur la façade atlantique, nous rappellent une nouvelle fois la vulnérabilité de certaines infrastructures, et tout particulièrement l’importance de sécuriser et de protéger les lignes des coups de vent et des chutes d’arbres. Au-delà du travail d’élagage opéré par Enedis sous le contrôle des AODE, l’enfouissement demeure une solution certes onéreuse mais efficace. En parallèle des investissements propres à Enedis, chaque année, les AODE investissent plus de 900 millions d’euros pour des travaux d’électrification, notamment en zone rurale.

Au regard des enjeux de résilience des services publics essentiels, et dans un contexte de dérèglement climatique, la FNCCR considère que les réseaux publics de distribution doivent être de plus en plus robustes afin de garantir l’alimentation des usagers. La FNCCR souhaite ainsi que le taux actuel de réseaux enfouis s’accélère, estimé à environ 50 %, et passe rapidement à 70 %, en priorité dans les zones les plus sensibles. Pour cela, la FNCCR plaide pour que les AODE bénéficient dans la durée de fonds de soutien aux travaux d’enfouissement, à la hauteur des enjeux, avec par exemple une hausse de la tranche « sécurisation » du Financement des aides aux collectivités pour l’électrification rurale (FACÉ).

La FNCCR salue également l’engagement des équipes d’Enedis, qui, mues par l’esprit de service public, oeuvrent au quotidien pour le rétablissement de l’alimentation électrique chez les Français touchés par les tempêtes.

Téléchargez le guide de la FNCCR : Le rôle des AODE en France

Contact presse : Alexandre ALLION – a.allion@fnccr.asso.fr – 06 26 41 64 91

Téléchargez le communiqué ici.

Lire la Suite de l'Article