"Bouclier tarifaire": le gouvernement a-t-il le droit de bloquer" les prix

Il y a 1 semaine 52

Par David Pargamin le 03.10.2021 à 09h18 Lecture 5 min. Abonnés

Avec son "bouclier tarifaire", Jean Castex a assuré que "les textes" lui donnaient le "pouvoir" de limiter l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité "jusqu'en avril". Mais le gouvernement peut-il jouer avec les prix? 

Jean Castex sur TF1

Au 'vingt-heures" de TF1, Jean Castex a annoncé le gel des tarifs du gaz et de l'électricité, le 30 septembre 2021

Thomas COEX / AFP

Le "bouclier tarifaire" peut-il réellement protéger les Français? Le plan du gouvernement pour "bloquer" la hausse des prix du gaz et de l'électricité cet hiver a été présenté, jeudi soir, par le Premier ministre au "vingt-heures" de TF1. En annonçant le gel des tarifs réglementés, Jean Castex a assuré que "les textes" lui donnaient le "pouvoir" de limiter l'augmentation des prix du gaz et de l'électricité "jusqu'en avril". Le temps que la tempête passe, la facture de gaz sera donc "gelée" au prix du mois d'octobre et la hausse du prix de l'électricité limitée à 4% des prix actuels. Mais le gouvernement peut-il jouer comme il le souhaite avec les prix ? 

Depuis l'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie, l'intervention de l'Etat dans les prix est encadrée par la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Celle-ci conseille le gouvernement et propose, deux fois par an, le fameux "tarif bleu" de l'électricité auquel sont soumis les souscripteurs d'EDF, et près de 70% des Français. Il en va de même pour le gaz, dont le tarif de vente  est révisé tous les mois depuis une décision l'ancienne ministre de lcologie, Delphine Batho, en fonction des prix sur le marché de gros européen - l'essentiel du gaz naturel

Lire la Suite de l'Article