Cet «arbre technologique» mêle énergie éolienne, solaire et captage de carbone

Il y a 8 mois 484

[L'INDUSTRIE C'EST FOU] La société espagnole Soleolico a conçu une éolienne dotée de panneaux photovoltaïques sur ses pales et d’une technologie de captage de CO2. Une innovation permettant d'optimiser la production d’énergie renouvelable tout en décarbonant (très légèrement) l’atmosphère.

Non, ceci n’est pas une antenne-relais abandonnée recouverte de végétation, mais une toute nouvelle technologie à la pointe de l’innovation : la première éolienne au monde avec des panneaux solaires intégrés sur ses pales ! De quoi maximiser la production d’énergie renouvelable alors que l’Union européenne s’est engagée à atteindre la neutralité carbone en 2050. Conçue par la société espagnole Soleolico, elle a été présentée au public vendredi 6 octobre dans la ville de Santander, dans le Nord-Ouest de l'Espagne. La turbine hybride a nécessité pas moins de dix années de recherche, plus de 30 prototypes et un investissement supérieur à 5 millions d’euros, selon Soleolico.

Dans un communiqué, l’entreprise explique utiliser un système magnétique breveté qui permet d’orienter chaque pale selon le vent et d’optimiser ainsi la capture d’énergie. Elle indique dans le document que son dispositif dispose d’une puissance nominale éolienne de 7,5 kilowatts (kW) et d’une puissance crête solaire de 4 kW. Sa batterie possède quant à elle une capacité de stockage de 20 kilowattheures. D’après Carlos Serrada, le président et fondateur de Soleolico, son éolienne à axe vertical présente de nombreux avantages par rapport aux turbines classiques. Elle serait «plus efficace» (des performances jusqu’à 25% supérieures selon la société), permettrait d’«exploiter différents types de vents», aurait «un impact visuel et environnemental plus faible, une installation et une maintenance plus faciles» ainsi qu’une «plus grande durabilité».

VOS INDICES

source Indices & cotations

Des quantités de CO2 capturées infimes

Soleolico convient à la fois à la production décentralisée et centralisée dans des parcs connectés au réseau. Le revêtement imprimé en 3D de l’éolienne, pour qu’elle contribue encore davantage à la décarbonation de l’atmosphère, intègre la technologie de Pure.Tech, qui permet d’absorber le CO2 dans l’air. «L'installation de 1 000 unités de Soleolico absorbe la même quantité de CO2 que 287 arbres en un an, selon nos calculs, basés sur les données de l'Agence européenne pour l'environnement et de notre laboratoire certifié», indique la société. Sachant qu’un arbre absorbe entre 10 et 40 kilos de dioxyde de carbone par an selon la société de gestion forestière EcoTree, un millier de Soleolico en capturerait entre 10 et 40 tonnes chaque année. Une quantité infime en comparaison des 36,8 milliards de tonnes de CO2 rejetées dans l’atmosphère en 2022.

Sélectionné pour vous

Des chercheurs boostent les performances de leur batterie avec... des poils de vaches

SUR LE MÊME SUJET

[L'instant tech] Un nouveau matériau pour rendre la capture de CO2 dans l'air «trois fois plus efficace» L'éolien et le solaire dépassent le gaz dans la production d'électricité européenne Cette plate-forme maritime combine énergie solaire, éolienne et hydrolien
Lire la Suite de l'Article