[Climat-éthique] Le gaz, une énergie de transition, qu’on le veuille ou non

Il y a 1 semaine 45

La crise actuelle du prix du gaz remet un coup de projecteur sur la difficulté de la France à intégrer son nucléaire dans l’Europe de l’énergie. Elle demande une réforme en profondeur du marché de l’électricité. Mais attention à ne pas oublier que si un prix haut de l’électricité pénalise les consommateurs, il bénéficie aussi aux producteurs, et en premier lieu EDF.

La réforme « en profondeur » du marché européen de l’énergie serait désormais l'un des quatre piliers de la stratégie énergétique de la France, avec les petits réacteurs nucléaires, les énergies renouvelables et l’hydrogène, explique Bruno Le Maire. En réaction à l’envolée des prix du gaz, le ministre de l’Économie français, considère en effet que « ce marché est une aberration et qu’il n’y a aucune raison pour que la France paye le coût marginal de la production des centrales à gaz en Allemagne ou ailleurs, alors même que nous avons des centrales nucléaires ». Sauf que, si, justement, il y a des raisons à cela.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Lire la Suite de l'Article