[Eolien en mer] Prysmian déroule ses câbles depuis deux sites français

Il y a 9 mois 753

À l’échelle du groupe italien Prysmian, leader mondial du câble, l’éolien offshore est presque anecdotique. Sur un chiffre d’affaires annuel de 11 milliards d’euros, l’activité ne pèse que 150 à 200 millions d’euros par an. Mais la production des ces câbles sous-marins qui relient les éoliennes entre elles (dits "inter-é" pour inter-éoliennes) et de ceux reliant la sous-station à la terre est française. En 2014, Prysmian a investi 20 millions d’euros sur le site de Gron, dans l’Yonne (ex Câble Général de France ou CFG, racheté par Pirelli avant de devenir Prysmian), pour adapter l'outil industriel à cette activité, qui emploie 300 personnes.

L'usine SIlec de Montreau acquise en 2018

Lire la Suite de l'Article