La France lance une académie de la batterie pour accélérer la formation des salariés de l'automobile

Il y a 3 semaines 79

Pour faire face au manque de compétences et aux enjeux de reconversion des salariés de l'automobile, la France va lancer une académie de la batterie à la rentrée 2021.

D'un côté, il s'agit de limiter la casse sociale liée à la transition vers la voiture électrique. De l'autre, les industriels décrivent une guerre des talents liée à la rareté des compétences dans les batteries. Pour affronter ces deux problématiques, l’État français a signé, mardi 6 juillet, un partenariat avec l'incubateur européen EIT InnoEnergy pour déployer l'académie européenne de la batterie en France.

800 000 travailleurs européens à former

En quelques jours, les annonces sur les gigafactories françaises se sont multipliées. Renault s’est associé à Envision à Douai (Nord), Stellantis poursuit ses plans avec Saft à Douvrin (Pas-de-Calais) et la start-up Verkor a levé 100 millions d’euros pour une usine pilote“Les enjeux sont considérables”, souligne le gouvernement français. Et la tendance dépasse nos frontières. L’exécutif européen estime qu’il faudra former et requalifier 800 000 travailleurs européens entre 2021 et 2025 pour l’ensemble de la chaîne de valeur de la batterie.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Lire la Suite de l'Article