Le gouvernement veut « y aller tranquillement » pour mettre fin aux chaudières au fioul

Il y a 1 mois 156

Les chaudières au fioul obsolètes gagnent quelques mois de répit. Le décret qui doit interdire l’installation de ces équipements polluants a été repoussé au 1er juillet 2022. Mais la filière de chauffage se prépare déjà à la suite.

En 2028, le gouvernement espère que les chaudières au fioul auront entièrement disparu des bâtiments et des logements français. Il reste du travail mais l’exécutif souhaite prendre son temps pour mener à bien le chantier. Jeudi 3 juin, le ministère de la Transition écologique a révélé que l’interdiction d’installer ce type d’équipements serait repoussée du 1er janvier au 1er juillet 2022.

La réparation autorisée

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Lire la Suite de l'Article