«Les risques d'espionnage sont nombreux» dans la compétition technologique : comment les entreprises se protègent

Il y a 2 mois 473

Directeurs sécurité de fonds ou de grande entreprise, ou encore patronne de start-up : ils sont en première ligne de la compétition technologique que se mènent entreprises et Etats. Surveillance de la chaîne d'approvisionnement, investigations lors des recrutements, scénarios d'attaque... Tous les moyens sont bons pour se prémunir d'un vol d'information. Témoignages. 

«Toutes les infos sur nos concurrents alimentent nos décisions»

«En matière d'intelligence économique, nous sommes sensibilisés par l'État dans le cadre du programme French tech 2030 et très bien accompagnés par la cellule dédiée du CEA, dont notre start-up est issue. Cela sert d'abord à garantir la résilience de notre supply chain. On regarde avec qui on bosse, en s'assurant notamment de la stabilité financière des entreprises et de leur compatibilité avec l'écosystème français», relate Maud Vinet, fondatrice de la start-up du quantique Quobly (ex-Siquance).

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Israël veut creuser l’écart dans la course à la viande de culture

SUR LE MÊME SUJET

L'intelligence artificielle décuple la puissance du renseignement économique La compétition technologique, une guerre de l'ombre entre Etats et entreprises Cybersécurité : Mode d'emploi d'une guerre devenue mondiale et sans pitié
Lire la Suite de l'Article