Malgré l'accord signé avec l'Etat, il y aura toujours de l'électricité dans l'air entre EDF et les industriels en 2024

Il y a 3 mois 460

[Dans l'actu en 2023, à suivre en 2024] Après la crise des prix de l’énergie, l’enjeu du contrôle du prix de l’électricité a animé l’année 2023 en France et en Europe. Malgré des accords à ces deux niveaux, les discussions sur le futur cadre de régulation tricolore, qui va prendre la suite de l'Arenh, promettent d’être encore nombreuses en 2024.

Après deux années de crise énergique, l’enjeu de la régulation du prix de l’électricité a immanquablement marqué l’année 2023. A sa conception en 2010, l’extinction du mécanisme actuel de l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh), qui garantit une partie de la facture à 42 euros le mégawattheure, avait été prévue pour 2025. L’année écoulée a donc été celle de l’urgence : il s’agissait d’inventer un nouveau cadre de régulation qui s’appliquerait à partir de 2026, car les industriels s’approvisionnent jusqu’ici à un horizon de deux ans au maximum sur le marché de l’électricité. 2024 va maintenant être l’année de la mise en œuvre et des promesses à tenir.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

La France n'attire pas assez les talents

SUR LE MÊME SUJET

L’accord final sur le marché de l’électricité européen, une bonne nouvelle pour des industriels français attentifs au sort du nucléaire Tout ce qu'il faut pour comprendre l’accord trouvé entre l’Etat et EDF sur le prix de l’électricité Pourquoi il est si urgent, pour les industriels français, d'avoir de la visibilité sur les prix de l'électricité après 2025
Lire la Suite de l'Article