Pas inquiet, RTE prévoit un hiver sans risque pour l'approvisionnement en électricité

Il y a 5 mois 290

RTE a présenté mercredi 8 novembre ses perspectives pour la sécurité d'approvisionnement de l’hiver 2023-2024. Le gestionnaire du réseau se montre plus optimiste que l'an passé alors que la disponibilité du parc nucléaire s’améliore. De leur côté, les stocks hydrauliques et gaziers sont bien remplis et les énergies renouvelables sont en hausse.

Tous les voyants sont au vert pour l’approvisionnement électrique des mois à venir mais les Français devront poursuivre leurs efforts de sobriété énergétique. Gestionnaire du réseau électrique, RTE présentait mercredi 8 novembre ses perspectives pour la sécurité d'approvisionnement de l’hiver 2023-2024. «Nous avons assisté l'hiver dernier à une baisse inédite de la consommation, de l'ordre de 8 ou 9% en moyenne sur l'hiver», a rappelé Thomas Veyrenc, membre du directoire économie, stratégie et finances de RTE, avant de préciser que cette donnée avait été retraitée pour prendre en compte la météo de l'hiver dernier.

Et, bonne nouvelle, cette diminution s’est poursuivie au printemps et à l’été. Elle était en septembre 2023 de l’ordre de -8% par rapport à la moyenne d'avant-crise à la même période, selon le gestionnaire de réseau. D’après lui, ces niveaux de consommation se maintiendront au cours de l’hiver prochain en raison des prix de l’électricité toujours élevés et des incitations aux économies d’énergie, notamment par le biais du plan de sobriété énergétique du gouvernement lancé en juin 2022 en réaction à l’offensive russe en Ukraine.

Une disponibilité du parc nucléaire toujours faible

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Sélectionné pour vous

Les industriels et EDF face à deux schémas pour le futur cadre de régulation du prix de l'électricité

SUR LE MÊME SUJET

«Nos trajectoires de consommation d'énergie intègrent déjà une très forte réindustrialisation», assure Xavier Piechaczyk (RTE) Des besoins en électricité plus massifs que prévu en 2035 en France, anticipe RTE La stratégie de RTE pour accélérer le développement de l'éolien en mer
Lire la Suite de l'Article