Plus de 20% de grévistes chez EDF ce 30 janvier, des blocages dans l'Hexagone et en outre-mer

Il y a 5 mois 631

Cela devait être une «mobilisation sociale massive» pour obtenir le maintien du pouvoir d’achat des salariés d'EDF face à l’inflation. Mardi 30 janvier, 20% d'entre eux étaient en grève à la mi-journée à l'appel de l'intersyndicale (CFE-CGC, CGT, CFDT, FO) selon le comptage officiel de la direction. Cette dernière a indiqué à L'Usine Nouvelle que la production n'avait été que très partiellement touchée avec une perte de 75 MW, soit moins de 10% de la capacité normale d'un réacteur nucléaire.

Plusieurs actions ont été signalées dans les centrales nucléaires de Gravelines (Nord), Nogent-sur-Seine (Aube), Cruas (Ardèche), Saint-Laurent-des-eaux (Loir-et-Cher) et du Bugey (Ain) où une opération de filtrage a été menée à l'entrée du site. Les agents grévistes ont laissé passer les personnels d'astreinte et de sûreté des tranches nucléaires.

La visite décénale de Tricastin 4 perturbée

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Lire la Suite de l'Article