[Présidentielle] « Les écologistes ont un grand plan de réindustrialisation », affirme Yannick Jadot (EE-LV)

Il y a 4 mois 264

A l’occasion de la Marche pour le climat, samedi 12 mars, le candidat écologiste Yannick Jadot a réaffirmé sa volonté de mettre en place un embargo contre le gaz et le pétrole russe. L’occasion d’accélérer la transition énergétique et les relocalisations.

Place de la Nation à Paris, un peu après 14 heures, samedi 12 mars, une foule importante s’est donné rendez-vous pour le départ de la Marche pour le climat. Des participants de tous âges brandissent des banderoles de toutes les couleurs. L’association Voix du nucléaire patiente quelques mètres derrière Sortir du nucléaire. Deux visions opposées sur cette énergie, mais deux mouvements certains de lutter pour le climat. Derrière, quelques membres du parti Animaliste font entendre leur voix à l’aide de mégaphones et précèdent le cortège d’Europe Ecologie Les Verts, bien plus nombreux. En première ligne, derrière la banderole, Yannick Jadot, Karima Delli et Delphine Batho représentent le parti. Tous attendent de pouvoir démarrer la marche, alors que les premiers manifestants avancent déjà vers la Place de la République.

Quelques minutes plus tôt, le candidat à la Présidentielle Yannick Jadot s’est entretenu avec quelques journalistes, tout près du char des Verts. Répondant à plusieurs questions sur le conflit en Ukraine, il a réaffirmé sa position: « J’ai proposé de mettre en place un embargo sur le gaz et le pétrole. Il faut sortir de ces crimes de guerre abominables qui vont percuter toute l’Europe. Le gaz et le pétrole, c’est 700 millions de dollars qui rentrent dans les caisses de Poutine pour alimenter ses guerres. D’autres ont été complaisants avec Poutine, ont promu notre dépendance au gaz, aux énergies fossiles. Il n’y a que les écologistes pour sortir de ces dépendances et pour porter un projet de paix et de protection du climat. Aujourd’hui, au regard de ce qui se passe, face à l’urgence, il va falloir accélérer la transition.»

[...]

 Cet article est réservé à nos abonnés

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

[Présidentielle 2022] Comment se différencient les candidats sur le soutien au Made in France

SUR LE MÊME SUJET

[Présidentielle] Ce que l'on sait du programme économique de Yannick Jadot Yannick Jadot (EELV) s’engage à porter le SMIC à 1500 euros nets à la fin de son mandat
Lire la Suite de l'Article