Rénovation de l’éclairage public : prolongation des aides aux collectivités du sous-programme Lum’ACTE

Il y a 6 mois 467

À la demande de la FNCCR, l’État a décidé de prolonger la période l’éligibilité des collectivités au sous-programme Lum’ACTE jusqu’en 2024. Avec déjà 141 territoires bénéficiaires, dont certains à la maille départementale, l’action doit permettre d’aider plus de 9 100 communes en réalisant l’audit patrimonial et énergétique de plus de 3,8 millions de points lumineux en France.


Le sous-programme Lum’ACTE, porté par la FNCCR, permet de réaliser des diagnostics et d’établir des plans d’action pour rénover l’éclairage public. Le défi est colossal : rénover rapidement quelque 11 millions de points lumineux en France, afin de réduire la facture d’énergie des collectivités et de lutter contre la pollution lumineuse.

La prolongation du programme jusqu’en 2024 implique plusieurs modalités :

Les dépenses, initialement éligibles du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2023 le seront désormais jusqu’au 30 juin 2024. Cela laisse donc un délai supplémentaire de six mois aux collectivités lauréates pour réaliser les dépenses prévues. Les dates limites des appels de fonds sont ainsi décalées et prolongées. Les prochains appels de fonds auront lieu les 31 mars 2024, 30 juin 2024 et 30 septembre 2024.

Depuis les dépôts des dernières candidatures en septembre, 141 collectivités de toutes tailles (communes, syndicats d’énergie, départements, métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération…) ont candidaté au sous-programme Lum’ACTE. Leurs interventions soutenues par Lum’ACTE concernent plus de 9 100 communes et près de 3,8 millions de points lumineux. Cet engouement de la part des collectivités et la demande s’accélèrent, d’où le besoin de poursuivre la dynamique.

En savoir plus sur Lum’ACTE : https://www.programme-cee-actee.fr/aap/sous-programme-lumacte/

Contact presse : Alexandre ALLION – a.allion@fnccr.asso.fr – 06 26 41 64 91

Télécharger le communiqué ici.

Lire la Suite de l'Article