"En finir avec la pensée magique de l’énergie" : Sous Contraintes, le podcast de la transition socio-écologique 9/10

Il y a 11 mois 605

La "pensée magique de l'énergie" dans les sociétés modernes, c’est un peu comme la divinité du soleil dans de nombreuses cultures anciennes, nous dit Fanny Parise, alias Madame l’anthropologue, dans ce nouvel épisode de notre podcast Sous Contraintes consacré à la fin de l'abondance énergétique. Et tout comme les sociétés ont évolué au-delà de la croyance en la divinité du soleil, une évolution similaire est nécessaire dans notre rapport à l'énergie, à mesure que nous prenons conscience des limites de notre dépendance aux combustibles fossiles.

Aujourd'hui, notre société repose sur un modèle de consommation où tout semble facile et accessible. Mais en réalité, c'est parce qu'on a pu déléguer beaucoup de notre travail à des machines qui fonctionnent grâce à l'énergie fossile. Cependant, avec la crise écologique, on se rend compte qu'on ne pourra pas continuer comme ça indéfiniment. On doit trouver des moyens de produire de l'énergie plus propre et de consommer moins.

Mais ça pose des questions difficiles. Par exemple, si on manque de matières premières pour produire de l'énergie, comment on va faire pour maintenir notre mode de vie actuel ? Et si on ne peut plus déléguer notre travail à des machines, est-ce qu'on devra travailler plus dur nous-mêmes ? C'est une vraie question d'équilibre, estime Fanny Parise. D'un côté, on a envie de préserver notre confort de vie. Mais de l'autre, on sait qu'on doit changer nos habitudes pour protéger notre planète.

Une des solutions, ça peut être de renoncer à certains biens ou services qui ont un gros impact environnemental. De nouvelles croyances et de nouveaux systèmes de valeurs commencent ainsi à émerger, menant à de nouvelles structures sociales et économiques, autour par exemple de concepts comme la décroissance, la résilience écologique, les biens communs, le "buen vivir", l’économie circulaire ou encore l'économie du don…

C'est un peu comme une révolution personnelle, une façon de défier les normes de notre société de consommation. Finalement, c'est une question de choix : qu'est-ce qu'on est prêt à sacrifier pour un avenir plus durable ? Pourquoi ne pas repenser la limite comme une opportunité plutôt qu'une contrainte ? Une fois de plus, on ne peut que vous inviter à écouter cette chronique d’un monde qui craque et qui nous pousse à créer de nouveaux imaginaires. Bonne écoute !

La rédaction avec Fanny Parise

Pour la première fois Novethic publie un podcast avec Fanny Parise, alias Mme l’anthropologue. Baptisé "Sous contraintes" il interroge les impacts du changement climatique sur nos modes de vie et notre capacité à créer de nouveaux imaginaires. Mis en ligne chaque jeudi, il est disponible sur toutes les plateformes.   

Lire la Suite de l'Article