[L'instant tech] Elyse Energy industrialise la technologie BioTfuel abandonnée par TotalEnergies

Il y a 1 année 675

Alors que les partenaires industriels du démonstrateur de production de carburant à base de biomasse BioTFuel boudent cette technologie, la start-up Elyse Energy a trouvé un moyen de passer à l’échelle industrielle. Une usine de 1 milliard d’euros est prévue à Lacq (Pyrénées-Atlantiques).

«On ne sait pas fabriquer du biocarburant à base de déchets forestiers ou végétaux, aujourd’hui, à échelle industrielle», expliquait Patrick Pouyanné, le PDG de TotalEnergies lors d’une audition au Sénat le 5 avril dernier. «Sur Dunkerque, on a développé un projet BioTfuel, avec Avril et d’autres, qui consistait à prendre des déchets ligneux de forêts pour les transformer en fuel synthétique, développait-il. On a fait le pilote. Mais pour passer à 100 000 barils par jour, on m’a dit: "il faut ramasser tous les déchets ligneux de la moitié nord au-dessus de Paris". Mais comment va-t-on faire? On ne va pas mettre une noria de camions sur les routes. On se heurte à un problème de densité». Un problème qu’une start-up, Elyse Energy, dit avoir les moyens de dépasser.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

[L’instant tech] Euro Airship mise sur l’énergie solaire pour propulser son dirigeable

SUR LE MÊME SUJET

Le biokérosène de deuxième génération de BioTfuel a déjà fait ses preuves Les Hauts-de-France, laboratoire des biocarburants de deuxième génération [Repères] Neuf carburants aériens durables déjà normalisés
Lire la Suite de l'Article