Le plan de Bruxelles pour faire émerger une industrie "verte" européenne

Il y a 11 mois 508

C’est la réponse du berger à la bergère. Bruxelles plaide à son tour pour des aides inédites aux "cleantechss" afin de répondre à l’Inflation reduction act (IRA) américain. Le Parlement européen, qui devra négocier les propositions aux côtés des Etats membres, s’inquiète de voir la Commission européenne verser dans le protectionnisme.

«Certains disent qu’il ne faut surtout pas entrer dans la guerre des subventions. Je ne suis pas d’accord, nous n’avons pas commencé la guerre des subventions, elle a commencé aux Etats-Unis.» Le commissaire européen responsable du Marché intérieur Thierry Breton n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en dévoilant, à Paris, en amont de leur présentation officielle, les grandes lignes du règlement portant sur l’industrie à zéro émission nette - selon l’expression consacrée par Bruxelles.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

L’inflation de prix alimentaires grippe l’économie française

SUR LE MÊME SUJET

Bruxelles affûte sa réponse à la concurrence américaine sur l'industrie verte A Washington, Bruno Le Maire et Robert Habeck réclament plus de transparence sur l’Inflation reduction act
Lire la Suite de l'Article