Petit-déjeuner débat « Les paysages de l’énergie »

Il y a 1 année 728

L’AARHSE et la FNCCR organisent le 12 avril matin à Paris un petit-déjeuner débat autour de la problématique de l’appréhension collective des incidences de la transition énergétique sur les paysages et le patrimoine français. Un événement gratuit à l’intention des décideurs, journalistes, acteurs publics, chercheurs et universitaires.


La production, l’acheminement et la consommation d’énergie façonnent depuis toujours nos sociétés et nos milieux de vie. Cette relation étroite entre énergie et paysage s’invite dans les débats liés aux grandes mutations de notre politique énergétique ainsi que dans le cadre des politiques d’aménagement de nos territoires en créant bien souvent des tensions. Entre zones d’exclusion et d’accélération de la production des énergies renouvelables au niveau local, renouveau en parallèle du nucléaire et donc préservation des « grandes infrastructures » nationales, gestion des litiges dans le secteur de l’hydroélectricité, de l’éolien et préservation de notre patrimoine architectural et de nos horizons marins, l’actualité ne manque pas d’illustrations d’une sorte d’état perpétuel de dissension, induit par l’impact des exigences des transitions climatique et énergétique sur nos paysages.

La crise énergétique nous a rappelé avec force l’importance pour l’équilibre de nos sociétés de la nécessité de nous doter des moyens d’assurer notre propre subsistance énergétique. Dans ce contexte, comment accompagner ces transformations « accélérées » afin qu’elles deviennent acceptables, voire rendre les nouveaux paysages impactés par ces changements « désirables » ?

Le panel convié au débat matinal du mercredi 12 avril – Les paysages de l’énergie – mutation historique et acceptabilité sociale – constitué d’invités venus d’horizons divers, parmi lesquels celui des sciences sociales et humaines, tentera de répondre à cette question fondamentale pour notre avenir énergétique.

Intervenants :

– Fanny Lopez, maîtresse de conférences HDR à l’École d’architecture de la ville & des territoires (ENSA) Paris-Est, Université Gustave Eiffel, lauréate du Prix de l’AARHSE 2021 ;

– Nicolas Richard, Secrétaire national de France nature environnement (FNE), corapporteur de l’avis du CESE de mars 2022 concernant l’acceptabilité des nouvelles infrastructures de transition énergétique ;

– Bertrand Folléa, Responsable de la Chaire Paysage et énergie, École nationale supérieure de paysage (ENSP) Versailles-Marseille ;

– Michel Gioria, Délégué général de France énergie éolienne (FEE) ;

Animation par Carole Rap, journaliste spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables.


Le petit-déjeuner aura lieu le mercredi 12 avril à partir de 8h au siège de la FNCCR, 20 bd de Latour Maubourg Paris 7.

Inscription : https://www.aarhse.com/les-paysages-de-lenergie-entre-mutation-historique-et-acceptabilite-sociale/

Contact presse : Alexandre ALLION (06 26 41 64 91 / a.allion@fnccr.asso.fr)

L’Association académique pour la recherche en histoire et sociologie de l’énergie (AARHSE) soutient la réalisation d’études, de publications et d’expertises, et conserve un patrimoine énergétique dans ses collections.

Télécharger le communiqué ici.

Lire la Suite de l'Article